News
Oct 08, 2015

Hancock to seek CUPE National presidency

CUPE BC Executive Board unanimously endorses candidacy

BURNABY—CUPE BC’s Executive Board has unanimously endorsed Mark Hancock in his bid for national president of the Canadian Union of Public Employees, replacing outgoing president Paul Moist, who announced his retirement earlier this week after 12 years at the helm of Canada’s largest union.

“Since Brother Moist announced his retirement earlier this week, I’ve received calls from CUPE leaders, activists and members from across the country urging me to run for president of our great union,” said Hancock. “I am incredibly humbled by the support, and it’s a tremendous honour to announce that I am putting my name forward for President at our national convention in Vancouver next month.”

Secretary-Treasurer Paul Faoro said the Executive Board’s endorsement reflected the progressive leadership Hancock has displayed throughout his career, but especially the work he has done since his election as Division President.

“I have worked with many of the strongest leaders in our movement, and Mark Hancock is one of the most rock-solid trade unionists I’ve ever met,” said Faoro. “It’s my honour to endorse him for national president. I know he’ll do a tremendous job continuing the great work of Paul Moist and ensuring that CUPE is a strong, effective and principled voice for working people and their families all across this country.”

“Paul Moist is one of the strongest and most principled leaders of our movement, and it’s been a privilege to work alongside him as a member of the National Executive Board for the past 10 years,” said Hancock. “I will work every day to earn the trust of CUPE members all across the country, and if I am elected in November I pledge to put the interests of rank and file CUPE members first and foremost in everything we do.”

Hancock is currently serving his second term as President of CUPE BC, after previously serving as Secretary-Treasurer for 8 years. He has been a CUPE member for more than 30 years.

CUPE’s biennial national convention will be in Vancouver from November 2-6. Elections will be held on Wednesday, November 4.

To learn more about Hancock’s campaign, or to sign up for updates, please visit his campaign page.

 

About Mark Hancock:

Mark Hancock is President of CUPE BC, re-elected for his second term in May 2015. He was first elected President in April 2013, following four terms as Secretary-Treasurer. Hancock was first elected to the position of Secretary-Treasurer in 2005. Prior to that he served on the CUPE BC executive board for 12 years in various capacities, including six years as a General Vice-President. A CUPE member since 1984, Hancock was the president of Local 498, Port Coquitlam Municipal Employees, for 15 years.

Hancock chaired numerous CUPE BC committees prior to being elected as Secretary-Treasurer, including eight years as chair of the Political Action Committee. He also chaired the Municipal Committee, the Transportation Committee, the Universities Committee and the Young Workers Task Force.

In 2005, Hancock was elected to the CUPE National Executive Board representing British Columbia as a Regional Vice-President and still serves in that capacity. He was the first chair of CUPE’s National Political Action Committee and also served as the National Union’s Liaison to the Global Justice Committee. He also represents CUPE BC as an Officer at the BC Federation of Labour.

 

Contact:        Mark Hancock
                       @MarkHancockCUPE
                       www.facebook.com/MarkHancockForNationalPresident

 

                                                    M. Hancock sollicite la présidence nationale du SCFP

Le comité exécutif du SCFP-C.-B. approuve à l’unanimité sa candidature

BURNABY—Le comité exécutif du SCFP-C.-B. a approuvé à l’unanimité la candidature de Mark Hancock au poste de président national du Syndicat canadien de la fonction publique, pour remplacer le président sortant Paul Moist, qui a annoncé sa retraite plus tôt cette semaine après douze années à la tête du plus grand syndicat au Canada.

« Étant donné que mon confrère Paul a annoncé sa retraite plus tôt cette semaine, j’ai reçu des appels de dirigeants, de militants et de membres du SCFP de partout au pays qui m’exhortaient à me présenter à la présidence de notre grand syndicat, » d’affirmer M. Hancock. « Je suis incroyablement touché par cet appui, et c’est pour moi un très grand honneur d’annoncer que je poserai ma candidature à titre de président lors de notre congrès national à Vancouver le mois prochain. »

Le secrétaire-trésorier Paul Faoro a déclaré que l’approbation du comité exécutif reflétait le leadership progressiste dont M. Hancock a fait preuve tout au long de sa carrière, mais surtout le travail qu’il a accompli depuis son élection comme président de la division.

« J’ai travaillé avec bon nombre des dirigeants les plus influents de notre mouvement, et Mark Hancock est l’un des syndicalistes les plus solides que j’aie jamais rencontrés », a affirmé M. Faoro. « J’ai l’honneur d’appuyer sa candidature au poste de président national. Je sais qu’il accomplira un travail remarquable pour continuer l’excellent travail de Paul Moist et assurer que le SCFP est une voix forte, efficace et empreinte de principes pour les travailleurs et leurs familles dans l’ensemble du pays ».

« Paul Moist est un des dirigeants les plus forts et les plus respectueux des principes de notre mouvement, et c’est un privilège pour moi de travailler à ses côtés comme membre du comité exécutif national depuis dix ans », d’affirmer M. Hancock. « Je travaillerai tous les jours pour gagner la confiance des membres du SCFP à la grandeur du pays, et si je suis élu en novembre, je promets de faire passer les intérêts des syndiqués membres du SCFP d’abord et avant tout dans tout ce que nous faisons ».

M. Hancock en est actuellement à son deuxième mandat comme président du SCFP-C.-B., après avoir occupé auparavant le poste de secrétaire-trésorier pendant huit ans. Il est membre du SCFP depuis plus de trente ans.

Le congrès national biennal du SCFP se déroulera à Vancouver du 2 au 6 novembre. Les élections se tiendront le mercredi 4 novembre.

Pour en savoir plus sur la campagne de M. Hancock ou pour vous inscrire pour recevoir des mises à jour, veuillez consulter la page de sa campagne à l’adresse.

 

Au sujet de Mark Hancock :

Mark Hancock est le président du SCFP-C.-B. Il a été réélu pour son deuxième mandat en mai 2015. Il a été élu à ce poste pour la première fois en avril 2013, après quatre mandats à titre de secrétaire-trésorier. Sa première élection au poste de secrétaire-trésorier remonte à 2005. Avant cette date, il avait été membre du comité exécutif du SCFP-C.-B. pendant douze ans, dont six ans à titre de vice-président général. Membre du SCFP depuis 1984, M. Hancock a présidé le syndicat des employés municipaux de Port Coquitlam, section locale 498, pendant quinze ans.

M. Hancock a présidé de nombreux comités du SCFP-C.-B. avant son élection au poste de secrétaire-trésorier. Par exemple, il a été président du comité d’action politique pendant huit ans. Il a aussi présidé le comité des municipalités, le comité des transports, le comité des universités et le groupe de travail sur les jeunes travailleurs.

En 2005, M. Hancock a été élu au conseil exécutif national du SCFP à titre de vice-président régional représentant la Colombie-Britannique et il exerce toujours cette fonction. Il a été le premier président du comité national d’action politique du SCFP, en plus de représenter le syndicat national au comité sur la justice mondiale. Enfin, il représente le SCFP-C.-B. au sein du comité directeur de la Fédération du travail de la C.-B. (BC Federation of Labour).

 

         Pour plus d’information :   Mark Hancock

                                               @MarkHancockCUPE
                                               www.facebook.com/MarkHancockForNationalPresident

COPE 491